IMG_1594

Tizac, ces poules qui ont donné des ailes à tous !

Tandis que se répendaient déjà  les effluves de la cinquantaine de gallinacés qui mijotaient dans les cuisines de plein air, les premiers gourmands arrivaient dès 19 heures, à Tizac, samedi dernier …Retour en images sur cette jolie fête de village.IMG_1571

Dans leur rangs, des vabrols, bien- sûr, mais aussi des capellois,  des fouilladais des voisins de Sanvensa, des Mazières …

IMG_1560

Accueillis dès l entrée par  Michèle et Didier tout sourire , autour du « camion guichet ».IMG_1562

Passé obligé ensuite ; la buvette !Une chaleur excessive, des retrouvailles en famille ou entre amis  pouvant parfaitement justifier cet arrêt plus ou moins prolongé sur site !

Accoudé au comptoir de plein air ou en terrasse (tables et bancs sur tapis naturel et verdoyant, ici on sait recevoir!), ou simplement assis dans l’herbe…chacun profitait de l’ambiance champêtre et du lieu bucolique pour prendre le temps de siroter un verre (ou plusieurs !), histoire de donner à cette parenthèse festive un vrai air de vacances à la campagne !Les enfants faisaient eux de cet espace un formidable terrain de jeux…

Pour tromper leur impatience avec le repas, d’autres préféraient investir la piste de danse. Véronique Pomies donnait avec son orchestre un rythme très enlevé à ce tout début de soirée. Les aficionados du genre virevoltaient, tourbillonnaient..

Au sous-sol du hangar on s’affairait dans les cuisines à ciel ouvert. Qui la préparation des entrées, qui a la plonge, qui à la découpe des poules… Dans cette ambiance surchauffée entre foyers fumants et le feu descendant du soleil, se préparait  autour des  marmites tailles xxl et d’un vent de bonne humeur le repas aux allures  gargantuesques  … Des poules grassouillettes à souhait, généreusement farcies, le ventre rebondi, étaient extraites de leur bouillon pour être patiemment découpées…Des ailes, des cuisses, des filets moelleux accompagnés d’un généreux morceau de farci et de carottes.

IMG_1550Véronique Pomies annonçait la trêve musicale, le temps du repas  » Il est, maintenant, l’ heure de déguster le bon repas préparé par les cuisinières ! » lançait-elle au micro. Lui faisant écho quelques voix graves se faisaient entendre dans les cuisines   » Et les cuisiniers alors ?! ».  Une revendication toute justifiée  à laquelle il me parait donc indispensable de répondre  » bravo messieurs les cuisiniers et mesdames bien -sûr!’IMG_1595

Des dizaines de personnes attablées attendaient avec impatience l’arrivée des  soupières, car oui, il faut soigner le mal par le mal, dit-on. Un principe que les gourmands se sont empressés d’appliquer, au pied de la lettre, sous cette chaleur étouffante, en savourant à grosses cuillerées le délicieux bouillon de poule !IMG_1612

Dans une valse parfaitement orchestrée à la chaîne les plats passaient des cuisines en salle !IMG_1613

Des « hum » et des  » que c’est bon!  » de satisfaction ponctuaient les conversations des mangeurs.

L’ambiance cuisante de cette soirée a encore gagné en puissance  lorsque l’orchestre de Véronique Pomiès a repris du service. Ici, on l’aura bien compris,  personne ne s’est couché ce samedi- là,  à l’heure des poules!IMG_1590