avocat

Justice, le Barreau de l’Aveyron en grève depuis hier

Comme nombre de leur confrères dans l’Hexagone,  les avocats du Barreau de l’Aveyron sont « en gréve totale et illimitée ». Le Barreau départemental réuni,  hier, mardi 20 mars,  en assemblée générale extraordinaire « a décidé de manifester de  façon claire et précise son opposition  à l’encontre du projet de loi de programmation pour la Justice mené par Madame la Garde des Sceaux, le 9 mars dernier. »

Les motifs d’opposition sont multiples:

 » Absence de concertation avec les organes représentatifs de la profession, communication du projet ( près de 57 articles) seulement quelques jours avant le Conseil d’Etat, remise en cause totale de notre Justice au sens le plus général du terme, volonté de légiférer par ordonnance excluant tout débat démocratique, déjudiciarisation massive ( traitement hors tribunal), disposition attentatoire aux droits de la défense et des victimes… »

« Cette grève entraîne la cession totale de la participation à toutes les audiences tout domaines confondus, audiences civiles et pénales, d’assistance, de représentation, de défenses et expertises comprises.

expliquent les avocats

« Cette mesure est une première défense qui aura vocation à se renforcer au fur et à mesure du temps et en fonction des retombées en écoute que nous recevrons de la part du ministère de la justice « 

avertissent-ils.

Aujourd’ hui les avocats avaient investi la salle d’audience. Un acte désigné  comme  » une prise d’otage »  par l’avocat général. Les avocats se sont ensuite rassemblés sur  les marches du palais du tribunal ruthénois.